Célébration du printemps avec le pavilion Ekklesia à Valencia

Posted on juillet 7, 2015

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Le collectif Pink Intruder regroupe des artistes espagnols aux profils variés, leur support de communication : la rue. Ils proposent avec leurs installations urbaines une vision artistique qui s’interroge en mélangent les matériaux et les disciplines.

MG_8258 MG_8219 MG_8221-2 MG_8240 MG_8246-2 MG_8306-2 MG_7980 MG_7975 MG_7970 MG_7684-2 MG_7938 MG_8122 CREMA_01 CREMA_07

Photographies et vidéo de Noel Arraiz

La ville de Valencia est habituée aux festivités et à l’animation dans ses rues. La fête des Fallas, évènement annuel propre à la ville, présente pendant quelque jours des œuvres travaillées pendant un an par des artistes locaux. Tandis que les artistes suivant la tradition utilisent des marionnettes dans de petites scènes satiriques, le collectif Pink Intruder a proposé en parallèle une installation plus moderne. Le but même de cette installation était de mélanger structure en bois et de la Nolla Mosaic, une céramique  traditionnelle valencienne. Le tout intégré dans un contexte abstrait et moderne questionnait la place de l’innovation par rapport à la tradition, le nom Ekklesia lui vient du grec. L’installation a finalement été brûlée, comme le veut la tradition des Fallas, afin de faire place aux futurs projets.

Site

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest