Le nouveau Temple de l’Amour

Posted on août 15, 2014

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Un nouveau temple d’un genre particulier a fait son apparition à Londres à l’occasion du Festival de l’Amour. Nommé le Temple d’Agapê, il a été commandé par le Southbank Center et imaginé par les artistes Morag Myerscough et Luke Lorgan.

agape_9_photo_gareth_gardner_0 agape_15_photo_gareth_gardner_0 agape_27_photo_gareth_gardner_0 agape_6_photo_gareth_gardner_0 agape_35_photo_gareth_gardner_0 agape_5_photo_gareth_gardner_0 day15_0 dsc_0686_0 dsc_6042_0 scaffold_0 agape_30_photo_gareth_gardner_0 agape_3_photo_gareth_gardner_0

agape_20_photo_gareth_gardner_0

L’idée du festival est de représenter l’amour sous toutes ses formes. Des expositions réparties en plusieurs semaines vont explorer les 7 degrés de l’amour (Porneia, Pathos, Eros, Philia, Storgê, Charis, Agapê) à travers un large éventail d’installations et de performances. Tous les couples sont invités à se marier ou à renouveler leurs vœux sur la scène du Royal Festival Hall.

Le stand du temple est directement inspiré des constructions asiatiques et indiennes où le bambou est utilisé pour les échafaudages. Les couleurs vives et le lettrage peint à la main sont également inspirés des signalétiques indiennes. Ce sont plus de 300 panneaux de bois de tailles différentes qui ont été peints dans l’atelier de Myerscough pendant 3 semaines avec l’aide de deux assistants, Lizzie Toole et Kathryn Croix, ainsi qu’un groupe de bénévoles.

Site du festival

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest