Razzle Dazzle typographique

Posted on décembre 31, 2014

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Le studio Typeforce a récemment participé à l’exposition annuelle Firebelly Design and Public Media Institute qui présente chaque année des œuvres typographiques innovantes.

884654c7de545fd28ef02096e85ba316 241a7c85aa0b94e3857b9869f6abc935 537aeb3a426abfc3f8ca3cabfc1e13f1 9f8afde4a60784aeb567217bed7aed69 e05a673195d226bf6b5a71cc78a3e899 fd34ee9d1d8eae6ca485ce4d1b2ef11e c964bd175b8757b4040fa224c2f1a555 521714029eb60b2d00617c850ac4da8e 717e7f38b5cbf753c9f3cf897c43bf24 de3829743a6174d20ea9e71cf3214b84 9b3c26a509f9225589ff4d1533ae38d3 959828ad62ada0fba951f19fd1bc08c0

C’est inspiré par le graphisme « razzle dazzle » de l’artiste britannique Norman Wilkinson que le studio a fait le design de l’installation. Mis au point pendant la Première Guerre Mondiale, ce camouflage servait pour les navires de la marine américaine pour protéger les flottes. Pour ces lettres, des cadres en bois ont été construits et recouverts de plusieurs couches de feuilles en papier vélin. Des adhésifs noirs constituent les motifs et des LED installés à l’arrière des feuilles tendues illuminent les lettres.

Site du projet

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest