Source Code : le renouveau des tapis par Faig Ahmed

Posted on novembre 24, 2016

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Faig Ahmed est un artiste originaire de Baku, reconnu internationalement après avoir représenté l’Azerbaïdjan à la Biennale de Venise en 2007. Depuis le début du mois de novembre il expose à la galerie new-yorkaise Sapar Contemporary son projet Source Code qui revisite les codes graphiques de l’art des tapis tissés.

6f659bb4dbd2d65a8f7aa12485b6e6c4 0aeeb346f73c6da674aabc138ef97482 195c8cb2caab54cc26640faf89b7ec6b 6edca0f9eab13948ab48106270791d63 8aeb95aaaed751c7f35350aacea0656c 620c67dd569ff30a55d4f138e2af5459 650e990be377112f2ae0ca353826e89c ebbcf85e54298036288bfc71110418b0 c15fc99d967aacad154677c5496687d2

Son projet Source Code a débuté alors qu’il était encore étudiant en langues modernes et anciennes. C’est son étude des pétroglyphes préhistoriques qui l’a amené à s’intéresser avec passion aux motifs, et plus précisément aux motifs des tapis avec leurs significations et leurs langages propres. Inspiré, il a revisité cet art en tissant à son tour des tapis dans le respect des traditions, mais en y insérant des motifs graphiques modernes. Pixels, glitch, traces de peinture ; il altère alors les messages originaux de ses tapis pour les actualiser à l’ère de la communication digitale.

Site

 

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest