« Sous le ciel » du Bon Marché, entre le vrai et le faux

Posted on janvier 15, 2018

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Comme chaque année le Bon Marché Rive Gauche ouvre ses portes aux artistes en leur permettant d’exposer et de travailler la structure du bâtiment elle-même selon leurs envies. Après l’invasion de tissages de Chiharu Shiota en 2017, c’est l’artiste Leandro Erlich qui vient proposer une installation hypnotisante pour l’édition 2018.

Photographies de Gabriel de la Chapelle

Installé entre Buenos Aires et Montevideo, l’artiste de 45 ans travaille avec la sculpture, la photographie et la vidéo depuis plusieurs années. Les illusions et les trompe-l’œil étant au cœur de son travail et de ses projets, c’est donc naturellement qu’il a proposé une installation qui se joue de la légendaire structure du Bon Marché. Nommée “Sous le Ciel”, en hommage au ciel parisien qui le fascine, Leandro Erlich a fait des escalators un nœud visuel grand format et des ascenseurs des mises en abymes infinies, troublant les perspectives et les constructions. Quelle vision est vraie, quelle vision est fausse ?

Site

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest