Stained glass : l’histoire en vitraux

Posted on décembre 2, 2015

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

L’histoire débute à Oostpoort, un quartier d’Amsterdam en pleine évolution depuis quelques années. Depuis la fermeture de l’usine à gaz de la région, le quartier a accueilli de nombreuses entreprises dont des laboratoires de recherche. Un groupe de designers et d’architectes se sont mobilisés pour réaliser un projet de façades de 18 mètres de haut.

stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-03 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-05 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-10 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-06 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-12 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-13 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-15 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-20 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-21 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-07 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-22 stefan-glerum-stained-glass-amsterdam-ymere-designboom-09

Un artiste local Stefan Glerum a participé à la création de vitraux pour un projet résidentiel pour la société de logement Ymere. Le complexe a été conçu par le studio Heren 5 Architecten et les vitraux confectionnés par l’Atelier Schmit. Les illustrations des vitraux font référence à l’extraction du gaz de l’époque où l’usine était en marche et à la vie du quartier en général : piscine, refuges pour animaux, musiciens de la Fanfare Rouge, jardins… Il y a même un hommage au professeur Ernst Laqueur dans son laboratoire découvrant l’oestrogène.

Site

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest